Imprimer

photo6

La rogaine du Cap de Creus… Voila un nom qui pète pour attaquer la CO !!!

 

Participants: Niko, Fino, Dudu, Gronchon, Mattouf, Choune

 

Le cadre promet d’être magnifique… Les bières et tapas d’après course aussi ! Je ne connaissais pas les bars de copas, donc pas d’appréhension à ce niveau là.

Après une rapide négociation de ticket pour Mattouf et moi, nous voilà inscrits pour la CO, sous la bannière grimperoots-tls. Nous voilà donc embarqué avec des binômes bien plus aguerris à l’exercice Dudu & Gronchon (Les garçons), Niko & Fino (Grimperoots - Bonischtroumpf), ce qui nous sera précieux pour glaner les informations sur les rudiments de la CO et un peu plus d’ailleurs.

Le voyage commence vraiment pour nous à Toulouse au lieu de RDV où Niko et Gronchon doivent nous récupérer. L’initiation peut commencer : « Ah bon, vous avez topoté pour préparer la CO ?!? », décidement pour performer dans une CO, rien n’est laissé au hasard !

Après une petite halte dans un restau de routier à la Jonquera, en tout bien tout honneur, nous pouvons retrouver le AirBnB que nous a dégoté Fino qui se trouvera être parfait pour notre séjour : les Bonischtroumpf sont toujours au top de l’organisation 😊

photo1

Le lendemain matin, on récupère nos puces, contrôle du matos avant d’embarquer dans un bus qui nous rapprochera du lieu de départ de la course qu’on finira de rejoindre à pied après une petite demi-heure de marche.

Les paysages sont déjà superbes, petites photos avant le départ et arrive déjà le signal pour ouvrir les cartes…

photo4

C’est parti, il n’y a plus d’amis, chacun étudie sa carte et RDV à l’arrivée 😉.

photo5

On n'est pas vraiment tout seul au départ...

Avec Mattouf, on part vers la droite, comme le gros des troupes… « Ah, les autres partent à gauche, … ce n’est pas grave, on ne fait pas la même course… »

Première balise, première expérience de jardinage => Au bout de 25 minutes, on trouve notre première balise ! Heureusement, notre deuxième balise sera plus rapide. En route vers la troisième, ça grimpouille un peu, ça cherche sa trace pas facile de trouver ces balises aux pieds de falaise (Note : on constatera beaucoup plus tard qu’en fait c’était a cote d’un arbre). « Tiens, un agglutinement… C’est sûrement la-bas… » Et là, c’est le drame : crack la cheville => belle petite entorse à la cheville droite pour mon compère qui s’est un peu pris les pieds dans les ronces… Mais bon, à chaud et en serrant les dents, ça passe à peu près… Je crois que la providence nous a envoyé une ambulance à un point d’eau. En fait, ils venaient chercher un autre concurrent qui lui était vraiment hors course. Mais cela nous a permis de faire poser un bandage sur la cheville ce qui nous a sauvé la deuxième partie de CO 😊

frontale matrimoniale

Dudu et Gronchon font "frontale commune" ;-)

 

photo10

Contents d'être heureux !

trace matouf choune

Au final, ça sera 23 balises, soit 136 points (25eme/29), pour nous, dit « les puceaux ».

trace gronchon dudu

32 pour « les garçons », soit 178 points (15eme/29),

trace fino niko

et 33 pour « les bonischtroumpf » qui masterisent avec 195 points (12eme/29).

Note : Les premiers sont à 251 points sur 365 possibles..

On aura fait environ 1200m de dénivelé et 25km, là où les 2 autres binômes auront fait un peu moins de 1000m et environ 32 km. Bref, on a encore beaucoup à apprendre !!!

La soirée bar de tapas a été gargantuesque. Heureusement pour nous, le plan bar de copas était un peu compliqué à mettre en œuvre.

Retour le lendemain sur Toulouse, à l’heure, pour que Matthieu puisse reprendre son rôle de mari et de gendre idéal pour son repas de famille..

Ce fût tout simplement un excellent WE et une superbe expérience qui a été pour nous plus qu’une première course d’orientation mais bien une invitation pour d’autres courses qu’on espère nombreuses et aussi conviviales..

On retiendra pour cette course quelques grands moments avec mon binôme comme :

• Nos premiers jardinages

• Notre première balise trouvée en mode « enculé » : « psssttt… Mattouf… viens discrètement par là… ».

• Notre première balise de nuit.

• Notre première balise de nuit en suivant un azimuth : la technique dite à l’arborigène (qui pense son chemin) ou le BALC (Balise A La Choune). Au choix.

. • Les traces d’épines le long des jambes

• Et tant d'autres...