"Faut se dépêcher, c'est porte ouverte sur tout l'ouest de la chaine, je suis même sur que le Garroté est gavé de glace". "Euh... rien vu passer là dessus". "Tant mieux, y aura moins de monde dedans". Bon ben c'est parti alors...

20200216 100638

 Bon, ça c'était en début de semaine. Mais le jeudi, l'excitation monte encore d'un cran. En fouinant sur internet, on trouve une photo de la bête :). Mais sans plus de commentaire, à part "Ansabère et ses secrets". Allez, il n'en faut pas plus pour encore remonter la motiv'. Et puis JC tente sa chance : "Joli !! Les condis sont correctes ?". Pas de réponse. Bon, on s'en fout, on y va et on verra bien. 

Sur la route, on rechecke un petit coup "Salut, le jour où nous y étions, c'était à notre goût correct ;)". Merci à Florian Lahargue pour la photo et la réponse, qui nous fera un peu cogiter :). On ne le connait pas directement, mais on pense qu'il est pas trop manche le monsieur. Alors on essaye de se rassurer comme on peut : il voulait dire quoi ce smiley à la fin ???

Bon on arrive à Bedous, JC a bien repéré pour le bivouac qqes jours plus tôt en revenant tenter sa chance (et cette fois victorieusement !) au pic d'Aspe. On jette les tentes, il fait vraiment pas froid, et le vent monte. Punaise la météo ne s'était pas planté, le coup de foehn est bien au rdv.

Dodo dans le duvet d'été, sympa pour une mi-février non ? En fait non, dodo hors du duvet car il fait carrément chaud. Le réveil sonne déjà. On plie. "Fait chaud là non ?" On met le contact. 19° à 04H00 du mat à Bedous. Mais qu'est ce qu'on fout là ?

Bon avant de signer notre 2ème but de l'année dans le coin, on va aller voir. On arrive très vite à Lescun, et la température est royalement descendue de 4 degrés. On monte au parking tranquillement. Personne de garé, c'est cool. Bon ben on va aller voir avant de rentrer quand même. Les approches en t-shirt de nuit en février c'est un concept intéressant... Les condis sont royales pour l'approche, on ne sort les crampons que sous le spigolo. Et là, c'est la surprise du chef : c'est béton ! Malgré ces températures hallucinantes, ça a regelé !

IMG 2389

La pince de homard vue de l'autre côté

IMG 2390

Pombie Suzon nous surveille encore

On passe devant le théorème de la peur qui a du être en conditions qqes jours / semaines plus tôt. Après une fin d'approche qui se redresse bien (vaut mieux éviter de partir sans un piolet à la main !), on arrive au pied. Bon on voit pas grand chose, car on va bientôt se rendre compte que c'est vraiment une souricière en fait !

JC a pas le moral des grands jours. "Le smiley, il voulait dire que c'était combat. Je sens que ça va être compliqué". Bon, il est pas trop difficile à convaincre, et il se lance dans l'affaire. Et ça parait tout bon : la neige est bien dure, et il y a même de la glace par ci par là.

 IMG 2406

Va falloir mettre le cligno à gauche là !

Bon ben la sortie commence à dater, mais ce qui me reste en tête : un couloir vraiment très très esthétique, mais qui grimpe ;). Le passage d'artif habituel était englacé cette année, mais dans la longueur suivante y a eu un passage bien ambiance, avec une bonne petite chute du leader pendant qu'il artifait le passage. Ca fait des souvenirs ! Mais même dans les longueurs du dessous, ça se méritait, mention spéciale pour notre L3 où le leader a du laisser "un peu de jus" en se protégeant comme il pouvait. Amateurs de mixte, n'hésitez pas ;).

IMG 2415

IMG 2442

IMG 2448

IMG 2480

20200216 112511

Maintenant, va falloir sortir ! A vos ordres :)

 IMG 2491

Ca aide d'y être passé précédemment en été, on se pose moins de question ici !

20200216 121658

Done

IMG 2534

C'est toujours aussi beau ! Heureusement il nous reste 3-4 choses à faire ça nous laissera la possibilité d'y revenir.

Bon on aura bien pensé à toi Benat pendant toute la sortie, j'espère qu'on réussira à trouver qqes dates communes bientôt !

On sera à l'heure pour la bière au soleil. c'est vraiment l'hiver ? Le thermomètre fleurtait avec les 30 degrés en repassant à Oloron, mais c'est pas ça qui arrêtera la saison. En tous cas celui là, il a répondu à plus que nos attentes, qui étaient pourtant bien élevées. A faire où à refaire !

La péloche :

La pelloche :

You have no rights to post comments